Biographie du général de division Michel ROBERT

Retour

(JPG)

Né en 1929 dans une famille de militaires, le Général de Division Robert, fait ses études primaires et secondaires dans les écoles militaires préparatoires. En 1947 il s’engage dans l’Arme des Transmissions où il suit une formation de dépanneur radio puis de dépanneur radar. En 1949 il est reçu au Brevet du deuxième degré de D.E.M et se voit attribué l’échelle quatre de dépannage radar.

Après une scolarisation au Cours Préparatoire au concours de l’Ecole Spéciale Militaire Interarmes, il entre à cette école en 1950 d’où il sortira Sous Lieutenant en 1952. Il choisit alors de servir dans l’Artillerie métropolitaine et après deux ans de formation d’application il rejoint le 61ème RA en 1954. En 1955 il suit la formation d’Officier Radar de groupe à l’Ecole de spécialisation d’Artillerie anti-aérienne de Nimes

De 1956 à 1959 il est affecté en ALGERIE où comme Lieutenant, il commande une Batterie et une Harka. De retour en France en janvier 1959, il rejoint l’Ecole d’Application de l’Artillerie sol air à NIMES où il assume les fonctions de professeur au cours artillerie-missiles. Nommé Capitaine le ler juillet 1959, il est admis à suivre la formation de l’Enseignement Militaire Supérieur Scientifique et Technique.

De 1960 à 1964 , il suit des cours à la faculté des sciences de PARIS, à l’Ecole Nationale Supérieure de l’Armement, au cours supérieur " Engins Missiles ", à l’Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique, à l’Ecole d’Etat Major. Ces études lui valent les titres de Breveté Technique, Ingénieur Diplômé du cours supérieur engins missiles, Maître es sciences en Aéronautiques.

De 1964 à 1967, il est affecté au centre interarmées d’essais d’engins spéciaux de COLOMB BECHAR, d’abord en tant qu’Officier d’Essais sur les missiles de la société d’études et de réalisation des engins balistiques (SEREB) où il participe au développement des vecteurs sol sol et mer sol de la force de dissuasion ainsi qu’à celui du lanceur de satellite DIAMANT [1], ensuite , après sa nomination au grade de Chef d’Escadron en 1966, en tant que Chef du Bureau des Opérations où il coordonne l’ensemble des expérimentations se déroulant sur les bases de Colomb Béchar et d’Hammaguir.

En 1967 il est admis sur titre à suivre les cours de la 81ème promotion de l’Ecole Supérieure de Guerre. En août 1968 il prend le Commandement du groupe Honest John de la 3ème division blindée ( 2/32 ). A la fin de ce premier temps de commandement d’officier supérieur, il rejoint en 1971 l’Ecole d’application de l’Artillerie sol air où, responsable du cours Artillerie-missiles, il assume par ailleurs le commandement de la division d’application (Formation des sous-Lieutenants et perfectionnement des Capitaines).

Nommé Lieutenant-colonel en 1972, il est désigné comme auditeur au cycle régional du Centre des Hautes Etudes de la Défense Nationale.

En 1974, il est affecté à la Section Technique de l’Armée de Terre, comme Chef de l’Equipe de Marque du système d’arme PLUTON ; en 1976 il est nommé Colonel et suit la même année les cours du Centre des Hautes Etudes de l’Armement. En 1977 il prend le Commandement du 32ème RA qu’il transforme en régiment Pluton.

En 1979 , il est affecté à l’Ecole d’Application de l’Artillerie de DRAGUIGNAN et prend la direction du Centre d’Etudes et d’Expérimentations de l’Artillerie en même temps que les fonctions de Commandant en second de l’Ecole.

Le 1er juillet 1982 il est nommé Général de Brigade et prend le commandement de l’Artillerie Sol Air de la 1ère Armée où il coordonne l’emploi des régiments HAWK dans leur double mission de Défense Aérienne et de couverture du Corps de Bataille.

En 1984 il est affecté à l’Artillerie du 2èmeCorps d’Armée en tant que général adjoint avant d’en prendre le commandement le 1er août 1985. Dans cette fonction, il est responsable de l’emploi de l’artillerie sol sol et sol air du Corps d’armée et de la mise en oeuvre des vecteurs nucléaires préstratégiques, en dotation dans ce grand Commandement. Il est nommé Général de Division le 1er septembre 1986.

Il termine sa période militaire active le 1er août 1988 et rejoint la deuxième section des Officiers généraux en se retirant à DRAGUIGNAN

Le général de Division ROBERT Breveté d’Etudes Militaires Supérieures, Breveté Technique, ancien auditeur du Centre des Hautes Etudes de l’Armement est Officier de la Légion d’Honneur, Officier de l’Ordre du Mérite national et titulaire de la croix de la Valeur Militaire.

En deuxième section, il sera Président départemental de l’Epaulette de 1989 à 1994, Président de l’Association des Amis du Musée de l’Artillerie de Draguignan de 1991 à 2004 et membre du bureau de la société d’entraide de la Légion d’Honneur.

En responsabilités civiles, il assumera de 1990 à 1995 des cours sur les industries d’Armements à l’Institut Méditerranéen d’Etudes Stratégiques. De 1991 à 2000 il sera Chargé de Missions de l’Association Nationale des Sociétaires de la G.M.F au profit des Sociétaires militaires puis civils des garnisons de Fréjus et Draguignan. De 1993 à 2004 il est membre du Conseil d’Administration de la Mutuelle d’Assurance des Armées.

Le général de division Robert est :
-  Officier de la Légion d’Honneur,
-  Officier de l’Ordre National du Mérite,
-  titulaire de la Croix de la Valeur Militaire.

[1] voir la célébration de l’anniversaire de cet évènement en cliquant ici


Forum