Histoire de l’Artillerie, subdivisions et composantes. > 2- Histoire des composantes de l’artillerie > L’artillerie de Campagne >
Plan de feux dans la guerre de tranchée : bataille d’Artois 1915
 

Retour

Extrait de l’historique du 8e Régiment d’Artillerie - 1915

Du 20 avril au 8 mai 1915, le régiment, en batterie entre MAREUIL et ANZIN-SAINT-AUBIN, prépare l’attaque prévue de la 11eme DI sur les ligne allemandes entre la partie Est du LABYRINTHE et LA TARGETTE.

Le premier groupe est placé à 500m au Sud du village de Mareuil et, juste derrière lui, le 2ème groupe. Le 3ème groupe, quant à lui, se positionne à HAUTE-AVESNE.

Le plan de feux prévu (tout à fait représentatif des modalités d’action de l’artillerie dans la guerre de tranchée) se décompose de la manière suivante :

  • de l’heure H à H+1 : tirs de contrôle,
  • de H+1 à H+3h20 : Tirs lents de réglage,
  • de H+3h20 à H+3h40 : tirs de 20mn sur les premières lignes allemandes à raison de 3 coups par pièce et par minute.
  • 10mn de repos
  • de H+5h30 à H+4 : tir de 10mn sur les premières lignes allemandes à raison de 4 coups par pièce et par minute.
    -  à partir de H+A : allongement progressif du tir.

La fin du tir aura lieu sur ordre.


____________

Base documentaire des Artilleurs