Matériels d’artillerie > 5- Les munitions > 50- Histoire de munitions et munitions >
50A- Des économies... déjà un leitmotiv en 1880.
 

Faire des économies, surtout en 1880, n’est pas une nouveauté et l’invention de l’ingénieur américain Benjamin Berkeley Hotchkiss, installé en France après 1870, profiteà la défense nationale.

Il installe ses usines à Saint-Denis, en banlieue parisienne, et produit l’ancêtre du tube réducteur qui permet aux canonniers de la marine française de s’exercer à moindre coût en tirant non pas un obus de 57mm mais simplement une cartouche de fusil Gras de 11mm.

Ceci est largement suffisant pour entraîner les pourvoyeurs à l’approvisionnement des pièces et aux tireurs de faire feu.

Le musée (de l’artillerie) possède un exemplaire de cet ancêtre du tube réducteur qui, lors de sa découverte, était converti en pied de lampe de chevet ! Il a été acheté par l’association des amis du musée. (AMAD).

(JPG)

 [1]

[1] Obus réducteur d’instruction pour Canon révolver « Hotchkiss ». Sert à l’entraînement au tir des canons de marine de 57 mm. Le corps en ébonite est traversé par un tube recevant la cartouche du fusil Gras modèle 1874. Fabrication : manufacture d’armes de St Etienne.


____________

Base documentaire des Artilleurs