Les Artilleurs et les Traditions > 5- Culture d’Arme et traditions > Traditions >
Les artilleurs d’honneur
 

L’honorariat est une distinction honorifique à caractère exceptionnel, accordée pour un grade, généralement en fin de carrière, ou au titre d’une arme.

Le système de l’honorariat au titre d’une arme apparut après la Première Guerre mondiale, sans aucune règle fixe. Il perdura à la Légion étrangère - et dans une certaine mesure dans les troupes de marine - pendant tout le XXème siècle, puis fut réintroduit officiellement dans le reste de l’armée française en 2004.

La réglementation actuelle dans l’Armée de terre conserve globalement les principes empiriques qui ont prévalus pendant près de quatre-vingt ans, mais a eu le mérite d’introduire un certain nombre de facteurs de régulation.

Tout d’abord l’honorariat d’une arme n’est accessible que pour quelqu’un qui n’y a pas servi en activité. Ensuite les différents grades honoraires sont attribués selon des critères restreints et soumis dans la plupart des cas à une décision du niveau du Chef d’état-major de l’Armée de terre ou du Ministre de la défense.

Enfin les conditions de remise et de port des insignes honoraires sont encadrées.

Cette distinction est toujours remise de façon formelle et se présente sous forme d’un losange de bras, modèle 1947, aux armes de l’artillerie, surmonté du galon correspondant à son grade honoraire. Elle se porte sur la manche gauche de la veste ou de la chemisette, selon la saison.

(JPG) (JPG)



X

Il existe actuellement cinq artilleurs d’honneur :

  • Monsieur Max Piselli, maire de Draguignan, vice-président du conseil général du Var (canonnier de 1ère classe, promotion Sainte-Barbe 2006)
  • Monsieur Rodrigo, premier adjoint au maire de Anse, ville marraine du 68ème régiment d’artillerie d’Afrique (canonnier de 1ère classe, promotion Sainte-Barbe 2010 )
  • Général de division Patrick Ribayrol, commandant les Ecoles militaires de Draguignan et commandant l’Ecole de l’infanterie (brigadier, promotion Wagram 2011)
  • Lieutenant-colonel Philippe Guyot, conservateur du musée de l’artillerie (canonnier de 1ère classe, promotion Wagram 2011)
(JPG)
  • Madame Sylvie Leluc, conservatrice du département artillerie au sein du Musée de l’armée (promotion Sainte-Barbe 2011)
(JPG)

____________

Base documentaire des Artilleurs