L’organisation de l’Artillerie > 2- L’Artillerie au XXème siècle > 25- Les guerres de décolonisation : l’Indochine 1946-1954. >
3- Les matériels d’artillerie en Indochine.
 

Au début, le matériel d’artillerie utilisé est celui trouvé sur le théâtre ajouté aux matériels de deux artilleries divisionnaires achetées aux britanniques.

(JPG)
© Musée de l’Artillerie de Draguignan
105HM2 en Indochine

On y trouve des canons japonais, des canons de 75 Mle 1897 et des 88 allemands ; des 40 Bofors, des américains (105 HM2 et HM3, 155 HM1) et des anglais : 25 livres et obusiers de montagne de 3,7 pouces.

Ces obusiers, portés par des mulets achetés à Madras, participèrent à des opérations en montagne ; mais, peu efficaces en raison de leur poids, ils passèrent en 1951 à l’artillerie de position.

La diversité de matériels complique le ravitaillement en munitions, dont certaines qualifiées de "critiques", ne manquèrent fort heureusement que quelques mois avant la fin de la guerre, en dépit des mouvements sociaux dans les ports de France. Néanmoins il y manquait des munitions fusantes qui auraient pu se révéler utiles sur la plupart des objectifs. Le peu qu’il y avait a quand même connu des anomalies de fonctionnement imputées au climat, tout comme le vieillissement accéléré de la poudre.

(JPG)
© Musée de l’Artillerie de Draguignan
Pipers cub au Tonkin

Les divisons marocaines étaient venues avec leurs pipers-cub pour l’observation aérienne, mais ils se révélèrent vite inadaptés en zone montagneuse et région tropicale. L’achat du matériel divisionnaire ne comprenait pas les avions au prétexte que des avions Morane étaient en construction en France. En attendant la livraison, les seuls avions disponibles étaient ceux de l’armée de l’air, des Spitfires, inadaptés à l’observation. En 1950, les Moranes volants à 200, 300m d’altitude étaient vulnérables aux armes antiaériennes dont les Viet-minh venaient d’être équipés. Les pertes furent lourdes (20% des officiers d’observation de l’artillerie sur la seule année 1953).


____________

Base documentaire des Artilleurs