Présentation > Biographies >
Biographie du général Hubert TRÉGOU
 
(JPG)

Né le 11 novembre 1959 à Toulouse, Hubert Trégou intègre à l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr en 1980. Il appartient à la promotion Montcalm (1980-1982). Il suit ensuite la formation d’officier d’artillerie à l’Ecole d’Application de l’Artillerie de Draguignan.


Affecté en 1983 au 12ème régiment d’artillerie à Oberhoffen (67) il y sert durant quatre années et occupe successivement les fonctions d’officier observateur, d’officier reconnaissance et enfin d’officier de tir. Il est engagé au LIBAN dans le cadre de la Force Multinationale de Sécurité de BEYROUTH de novembre 1983 à mars 1984. Il y est cité à l’ordre du régiment. Promu capitaine le 1er août 1987 il rejoint l’école d’application de l’artillerie et forme pendant deux années les élèves officiers de réserve de l’artillerie.


Il est affecté le 03 juillet 1989 au 68ème régiment d’artillerie à La Valbonne et prend le commandement de la 4ème batterie. A la tête de son unité il est envoyé en mission de courte durée en République centrafricaine au sein des éléments français d’assistance opérationnelle et intervient au TCHAD en avril 1990, dans le cadre de la défense d’Abéché.


Le 26 août 1991, il rejoint la direction de l’enseignement supérieur de l’armée de Terre et occupe les fonctions d’adjoint au chef d’état-major de cette direction.


Il intègre la 108ème promotion du cours supérieur d’état-major et poursuit sa scolarité de l’enseignement militaire supérieur au sein de la 3ème promotion du collège interarmées de défense.


Le 1er septembre 1996, il rejoint l’école d’application de l’artillerie et prend le commandement du groupement d’application des lieutenants.


Affecté à la direction du personnel militaire de l’armée de terre le 1er août 1998, il y occupe successivement les fonctions de chef de cellule militaires du rang sous contrat puis de chef de section synthèse du bureau études générales.


Le 30 juillet 2003, il prend le commandement du 68ème régiment d’artillerie qui retrouve, sous son commandement, son appellation originelle de 68ème régiment d’artillerie d’Afrique.


Le 29 juillet 2005, il est affecté aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan et prend les fonctions de directeur des formations d’élèves.


Le 1er août 2007 il rejoint l’inspection de l’armée de terre en qualité de chef d’état-major.


Le 01 juin 2010 Il est promu général de brigade et nommé commandant de l’école d’Artillerie.


Depuis le 1er août 2010, il est, en plus, adjoint au général commandant les écoles militaires de Draguignan.


Chevalier de la Légion d’Honneur et officier de l’Ordre National du Mérite, il est titulaire de la croix de la valeur militaire avec une citation.


Marié, il est le père de trois garçons.


Grades successifs :

  • Sous-lieutenant le 1er août 1982
  • Lieutenant le 1er août 1983
  • Capitaine le 1er août 1987
  • Chef d’escadron le 1er décembre 1992
  • Lieutenant-colonel le 1er décembre 1996.
  • Colonel le 1er octobre 2000.
  • Général de brigade le 1er août 2010.

Brevets et diplômes :

  • Brevet militaire parachutiste (1980)
  • Brevet d’études militaires supérieures (1996)

____________

Base documentaire des Artilleurs