L’organisation de l’Artillerie > 3- L’Artillerie au XXIème siècle > La Réforme en cours des Armées - Artillerie de demain >
1- Pour une Défense d’avance
 

Nous allons vivre ensemble, militaires et civils de la Défense, une des plus grandes réformes que nos armées aient connues depuis un demi-siècle. Les enjeux sont considérables. Il s’agit de construire la défense dont les Français ont besoin au XXIème siècle.

Avec le Livre blanc, nous avons pris la mesure de ces nouveaux défis et défini un cadre stratégique pour les quinze ans à venir. Avec la réorganisation de notre ministère, nous allons rendre nos structures cohérentes avec nos objectifs. Avec cette réforme, nous parachevons la professionnalisation de nos armées pour que nos forces travaillent mieux ensemble et soient à la pointe de l’efficacité opérationnelle, nous densifions nos implantations pour que celles-ci ne soient plus tributaires de l’histoire ou du passé, mais des besoins de nos concitoyens et de nos contraintes stratégiques. Notre ambition est de conserver une armée moderne, bien équipée, à la pointe de la technologie, capable aussi bien de réagir que d’anticiper pour assurer la sécurité des Français et la place de notre pays.

C’est pour cela que le Président de la République a fait de la Défense une priorité. C’est pour cela qu’il a décidé de préserver le budget de la défense et, au-delà, de lui allouer des ressources exceptionnelles pour financer ses besoins en matière d’équipement.

Mais notre ambition a un coût, que nous ne pouvons pas aujourd’hui faire porter aux seuls Français, par des impôts ou un endettement supplémentaires. C’est à nous de nous en donner les moyens dans la situation budgétaire difficile qui est celle de notre pays. C’est d’abord une exigence civique : faire en sorte que chaque euro dépensé le soit de la façon la plus efficace possible. Et, pour la Défense, c’est une exigence opérationnelle : nous avons besoin de dégager des marges de manoeuvre pour l’équipement des forces et l’amélioration de la condition du personnel civil et militaire.

Cette réforme que nous engageons est la condition pour maintenir un outil de défense performant, opérationnel et crédible. Elle ne remet pas en cause la culture d’armée, à laquelle vous êtes, comme moi, légitimement attachés. Elle sera conduite à son terme, car elle est utile à notre défense, à tous ceux qui la servent et à notre pays.

Elle sera faite par les armées et pour les armées, et ce sont vos chefs et moi-même qui allons la conduire, en respectant les nécessités opérationnelles et le rythme qui convient. Elle suivra une démarche progressive, mesurée et accompagnée, permettant plus d’égalité entre les armées. Elle concernera également la délégation générale pour l’armement, le secrétariat général pour l’administration et l’ensemble des directions et services. Chacun dans son domaine procèdera à un allègement des tâches de soutien, se concentrera sur son coeur de métier et renforcera ses capacités de pilotage et d’expertise.

Nous la conduirons ensemble sans faillir.

Je sais que je peux compter sur vous.

Hervé Morin, Ministre de la défense


____________

Base documentaire des Artilleurs