Matériels d’artillerie > 2- Matériels anciens > 27- Le matériel de 1990 à 2008. > 275- Topographie et Cartographie >
Pour la maîtrise du milieu
 
  • Nous avons pu observer, au gré de la présentation des différents systèmes d’arme en service dans l’artillerie, que l’action de l’artilleur s’inscrit toujours dans un périmètre extrêmement large, qui va des bases logistiques (lieux d’où proviennent en particulier les munitions) jusqu’aux objectifs parfois situés dans la grande profondeur du théâtre d’action. Ce qui a pour conséquence la nécessité de bien maîtriser les paramètres de son environnement.
  • Parmi ces paramètres de différentes natures (aérologiques, balistiques), les éléments topographiques sont essentiels. Pour les déterminer avec précision, il faut s’appuyer sur deux savoir-faire complémentaires :
    • la topographie,
    • la cartographie.
  • Pour les besoins de niveau opératif de l’armée de terre, il existe dans l’artillerie un Corps spécialisé : le 28ème Groupe Géographique(Visitez son site) dont le métier est la géographie militaire (voir l’article dédié).

La topographie

  • La topographie permet à l’artilleur de situer avec exactitude tous les pions qui vont interagir dans la prise à partie des cibles ennemies.
(JPG)
Tachéomètre
  • Il existe toute une panoplie de moyens, des plus classiques aux plus modernes qu’il serait trop long d’énumérer. Disons, pour faire simple, que cela va :
    • de la chaîne d’arpenteur au télémètre laser pour mesurer les distances,











(JPG)
Gyrothéodolite automatique
    • de la boussole au gyrothéodolithe pour s’orienter avec précision.















  • Longtemps ces moyens étaient rares car chers. Ils étaient alors confiés à des équipes spécialisées. Avec la modernité, il est maintenant de plus en plus facile de doter chaque pion de son propre système. C’est ce qui s’est passé à l’apparition des centrales inertielles qui dotent maintenant autant les pièces (de toutes natures) [1] que les équipes de reconnaissance [2], les observateurs ou autres moyens d’acquisition (drones, radars ...). Très bientôt [3], la mise en place de GPS [4] va compléter la gamme des moyens topographiques performants.
Jeep P4 équipée du navigateur NSM20 (JPG)

La cartographie

(JPG) (JPG)












  • Très longtemps, les grands chefs militaires conservaient leurs cartes (voir à ce sujet l’histoire de la carte d’état-major) cachées dans leur coffre fort, car celui qui possédait la connaissance du terrain avait le dessus sur l’adversaire. De nos jours, la carte reste un élément déterminant pour conduire la manoeuvre sur le terrain.

(JPG) Mais elle n’est plus suffisante, car l’action de guerre exige la bonne maîtrise non seulement de la géographie physique et de la configuration des lieux, mais aussi d’autres facteurs plus difficiles à représenter, qui relèvent de la géographie et de l’activité humaine, de la faune de la flore, de la traficabilité des terrains etc... Le relevé sur le terrain reste une solution, mais les moyens d’observation se sont modernisés là aussi. Il faut exploiter les données qui parviennent de vues aériennes, par moyens optiques et optroniques, mais aussi de satellites avec une définition de plus en plus forte. Le papier n’est plus un support suffisant pour illustrer tous ces paramètres.

(JPG) L’informatique apporte de nouvelles solutions. Des avancées sont faites dans le secteur civil, notamment à l’IGN. Encore faut-il disposer aussi de techniciens militaires capables, en opérations, d’intégrer les données acquises en temps réel pour les exploiter. -* C’est la vocation du 28ème Groupe Géographique d’être au top niveau dans les deux domaines de ce chapitre : la topographie et la cartographie du théâtre d’opération.

Retour Haut de Page

[1] conduite de tir inertielle (CTI)

[2] véhicule d’implantation topographique (VIT) et/ou navigateur terrestre

[3] grâce à l’indépendance garantie avec la mise en place du système européen Galliléo(JPG)

[4] ground positioning system

(JPG)
GPS léger

fonctionnant avec des satellites


____________

Base documentaire des Artilleurs