Matériels d’artillerie > 2- Matériels anciens > 27- Le matériel de 1990 à 2008. > 273- Systèmes de surveillance et d’acquisition >
138 - Le drone SDTI
 

Retour

Le visiteur qui souhaite une information très complète sur les drones ne manquera pas de lire l’excellent article de Monsieur Joël-François DUMONT (auditeur IHEDN) (aller au renvoi 7 : "Les drones : une arme de supériorité tactique pour les armées modernes" ). C’est sur le site, remarquable, sur la Sécurité Européenne .

Le système de drone tactique intérimaire (SDTI)

Une révolution

(JPG)
SIRPA Terre
(JPG)

Le système de drone tactique intérimaire (SDTI) remplace le système CRÉCERELLE et précède la mise en place d’un nouveau système de drone tactique (SDT) à l’horizon 2016. Expérimenté dès 2004 au 61è RA, il est déclaré opérationnel en avril 2006.

Le SDTI est capable de servir à la conduite des opérations en temps réel, de jour comme de nuit, des troupes au sol, et d’acquérir des objectifs pour l’artillerie et l’armée de l’air. Ses activités s’inscrivent donc dans le cadre du renseignement et du ciblage des feux.

Ses missions sont :

  • surveiller une zone , un site ou un objectif,
  • renseigner sur un axe, une zone ou un point,
  • rechercher ou confirmer une information,
  • acquérir un objectif fixe, semi-permanent ou mobile,
  • évaluer les dommages après frappe sur un objectif,
  • fournir un appui direct à une opération ou à une unité...

Il est articulé autour d’une composante terrestre montée sur des véhicules lui conférant une mobilité tactique et d’une composante aérienne qui lui permet l’emport de capteurs pour réaliser des missions de jour comme de nuit.

Le système de drone tactique intérimaire se compose des sous-ensembles suivants :

  • 18 drones destinés à remplir des missions d’observation et de renseignement,
  • 4 stations sol permettant la mise en œuvre, le contrôle des drones et la diffusion des informations recueillies par le biais d’une station de contrôle et de communication (SCC),
  • 2 systèmes de lancement, récupération et reconditionnement (LRC) pouvant mettre en œuvre les drones,
  • 1 système de soutien constitué de moyens logistiques,
  • 1 sous-ensemble pour l’entraînement en temps de paix et la formation,
  • 1 sous-ensemble de stockage et de transport.

Caractéristiques techniques :

  • longueur : 2,9m - envergure : 4,43m
  • moteur : bicylindre 2 temps de 582 cm3 de 65cv
  • vitesse : de 130 à 240km/h
  • portée : 80 km, à 3500 m [1]
  • masse max. au décollage : 330 kg
  • durée max. de vol : 5 heures.
  • optiques : un caméra dans le spectre visible, une autre en infrarouge (plus une caméra pour le pilotage).

Des séquences vidéos vous sont proposées sur la mise en œuvre et l’emploi en opérations de ce matériel.


Présentation du drone SDTI
envoyé par ministeredeladefense. - L’actualité du moment en vidéo.



Emploi de ce drone en Afghanistan :

Depuis son déploiement en Afghanistan après l’embuscade tragique d’Uzbeen, le drone tactique SDTI a montré toute sa plus-value (escorte de convoi, reconnaissance d’objectifs, surveillance de zone, acquisition d’objectifs) et est dorénavant considéré comme un appui de renseignement direct indispensable à la manœuvre interarmes.


100ème vol tactique du drone SDTI
envoyé par ministeredeladefense. - Regardez les dernières vidéos d’actu.



Quelques images prises par le drone en Afghanistan

(JPG) (JPG) (JPG) (JPG)





Présentation du SDTI au Salon du Bourget


Présentation du drone SDTI (61e régiment d’artillerie)
envoyé par spyworld. - L’info video en direct.



Retour en Haut de Page

Retour Systèmes d’acquisition

[1] par transfert du drone à d’autres sections, on peut élargir le champ d’investigation à 150km.


____________

Base documentaire des Artilleurs