Histoire de l’Artillerie, subdivisions et composantes. > 2- Histoire des composantes de l’artillerie > L’artillerie de Forteresse et de Position >
L’armement de la ligne Maginot
 

Pour comprendre l’organisation de la fortification Maginot et le raisonnement mené pour tenter de créer un mur infranchissable, en usant de la complémentarité des armes d’infanterie et d’artillerie, il vous est proposé de consulter dans son intégralité (textes et photos et schémas de l’adjudant-chef SIMON, conservateur adjoint du musée de l’artillerie à Draguignan), la version numérique du Bulletin n°59 (1ère partie) de l’Association des Amis du Musée de l’Artillerie (AMAD) - Novembre 2017 - sur ce lien.

Les feux fournis par ces armes sont parfaitement coordonnés pour prendre à partie l’ennemie de façon continue, du plus loin au plus près, afin d’interdire la zone d’approche.

"De fait, lors de l’attaque allemande de 1940, la résistance de la ligne Maginot a été suffisamment importante pour que les adversaires évitent la bataille de front et se soient contentés de la contourner et couper les approvisionnements pour la neutraliser.
Néanmoins la Ligne Maginot a joué le rôle qui lui était dévolu : ralentir l’avance ennemie afin de gagner du temps et permettre la mobilisation."


____________

Base documentaire des Artilleurs