Matériels d’artillerie > 06 - Les systèmes de Communication - de Commandement - de Contrôle > Les postes radio de plusieurs générations >
Le premier poste radio aux Armées
 

Rappel historique

Les principaux pays européens entrent en guerre en août 1914. Les Allemands appliquent le plan Schlieffen, et envahissent rapidement la Belgique et le Nord de la France, jusque sur la Marne, menaçant Paris. Les lignes télégraphiques et téléphoniques sont rendues inutilisables, et la communication est alors compromise dans l’armée française... Les armées comprennent rapidement l’intérêt de la Télégraphie sans fil dans le conflit. En quelques jours, la TSF dirigée en France par le Colonel Ferrié, passe sous le contrôle de l’armée. Celui-ci organise dès lors une production industrialisée du matériel radiophonique, permettant ainsi d’équiper rapidement l’ensemble de l’armée en émetteurs-récepteurs. [1].

La radio devient arme de guerre.

Le colonel Ferrié demande en octobre 1914, peu après le début des hostilités, la fabrication d’un audion [2] français, robuste, facilement industrialisable, et qui puisse être utilisé aussi bien dans l’émission que dans la réception.

Le modèle final sort à Lyon en février 1915, sous le nom de « lampe TM » (Télégraphie Militaire).

(JPG)

Il s’agit alors du matériel de TSF le plus puissant au monde.

Malgré quelques défauts, les postes à lampes possèdent une audition beaucoup plus puissante et grâce à des condensateurs variables, une bien meilleure sélectivité.

Les premiers postes de TSF ont été installés à bord des avions d’observation, afin de guider les tirs d’artillerie. Ils sont aussi affectés aux chars d’assaut et aux unités de DCA.

Voir cette image d’un poste TM affecté aux sections d’autocanons en 1917.

(JPG)
© Musée de l’Artillerie de Draguignan
Opérateurs de radiotélégraphie

[1] Source : le site "l’Évolution de la radio à travers les deux guerres mondiales" par Elyès et Arthur Condorcet 2011-2012.

[2] ainsi le montage avec la triode qui, perfectionnement de la diode, permet d’amplifier l’intensité du signal.


____________

Base documentaire des Artilleurs