Matériels d’artillerie > 3- Tableaux et fiches techniques > 33- Fiches techniques d’autres matériels. > Artillerie lourde à grande puissance >
Le mortier de 370mm Filloux
 

Le mortier de 370mm Filloux

Ce matériel a été étudié par le commandant Filloux de 1908 à 1912, donc bien avant la début de la 1ère GM. Avec le déficit constaté en artillerie lourde, dès les combats de 1914, ce mortier est commandé en 10 exemplaires, en novembre 1914, et sa construction se fait sous le contrôle de son concepteur. Les matériels seront livrés entre mai 1915 et la début de l’année 1916.

(JPG)
Collection du Major Michel Delannoy
Mortier de 370 de la 7ème batterie du 11è RAP

Ce mortier a une silhouette trapue et impressionne sur sa plate-forme métallique :

  • Poids du tube : 9 275 kg
  • Longueur en calibres : 8
  • Poids avec sa plateforme : 28 600 kg

Son transport se fait en trois fardeaux, sur voie de 0,60m ou sur route. Sa mise en batterie sur position préparée (excavation) dure 2 heures. Sa cadence de tir est de 1 coup toutes les 3 mn.

(JPG)
Collection du Major Michel Delannoy
Le mortier et sa munition prête à être chargée

Il tire des obus de 400, 500 et 540 kg, à des distances respectives de 10 900, 8 150 et 7 700 mètres.

(JPG)
Collection du Major Michel Delannoy
La grue de manutention avec griffes

L’approvisionnement de ces munitions exige l’usage de wagonnets sur voie étroite pour son transport de l’atelier de munitions à la pièce. Son chargement s’effectue à l’aide d’une grue et d’une griffe de saisie.


____________

Base documentaire des Artilleurs