Matériels d’artillerie > 3- Tableaux et fiches techniques > 33- Fiches techniques d’autres matériels. > Pièces de campagne >
Canon de 155mm court Bacquet Mle 1890
 

L’ obusier français de 155 mm Mie 1890 court Bacquet.

(JPG)

Au début de la Première Guerre mondiale, l’artillerie française ne dispose que de 104 armes modernes à tir courbe, en l’occurrence des pièces du type 155 mm CTR Rimailho.

A côté de cela, l’armée allemande a 2.000 pièces à sa disposition.

Pour remédier dans les plus brefs délais à ce déséquilibre, on remet en service des bouches à feu désuètes, comme ce Bacquet - de Bange 155 mm court modèle 1890. Grâce à lui, les Français finissent par disposer de 308 pièces d’artillerie de campagne lourde.

A noter qu’une partie importante de l’affaire Dreyfus tourne, en 1894, autour de ce type d’obusier.

Caractéristiques :

Calibre : 155 mm
Nombre de calibres : 12,1
Portée maximale : 6.300 m
Pointage en élévation : -5° + 65°
Pointage en direction : 16°
Poids : 3.115 kg
Poids de l’obus : 41 kg
Vitesse à la bouche : 291 m/sec
Cadence de tir : 2/3 min
En service : 1890 - 1918
Année de fabrication . 1896

(Texte et photo en provenance du musée de l’armée de Bruxelles)


____________

Base documentaire des Artilleurs