L’organisation de l’Artillerie > 2- L’Artillerie au XXème siècle >
Organisation de l’armée de terre depuis 1965
 

De nombreuses réorganisations se sont opérées dans l’armée de terre depuis 1965.

Cette date est considérée comme une année charnière puisque c’est l’organisation qui découle de la fin de la Guerre d’Algérie (1962), avec un recentrage sur le continent européen où la guerre froide est à son apogée.

Avec la fin des guerres de décolonisation, la France va pouvoir se consacrer intégralement à la modernisation de son armée et affermir son indépendance avec le choix de l’arme nucléaire et la relance de l’industrie française d’armement, mise à mal pendant la 2ème Guerre mondiale. De grandes unités motorisées, on passe progressivement aux grandes unités mécanisées (ère AMX 13) puis aux grandes unités blindées (ère AMX 30)...

Des régiments d’artillerie seront ainsi transformés en régiments spécialisés pour alimenter les capacités opérationnelles de plus en plus diversifiées, adaptés en permanence aux nouvelles grandes unités de contact (brigades, divisions), ou mises en ressources communes au niveau corps d’armée, armée voire national, dans les composantes dîtes "échantillonnaires" (sol-air, nucléaire, surveillance, géographie, NBC etc.). Inversement des régiments seront dissous au fur et à mesure d’évènements qui ont conduit à tirer les bénéfices d’un retour à la paix, donc à réduire le format des armées... Le retrait des forces d’Allemagne à la fin de la Guerre Froide, la professionnalisation des armées, la suppression des forces territoriales, la réduction des budgets de défense...

Ces périodes mouvementées ont eu de grandes conséquences en matière d’organisation et vouloir les décrire relève des "travaux d’Hercule".

Et pourtant certains s’y sont attelés comme Bruno Ledoux, sur son site :

Organisation de l’armée de terre depuis 1965

Nous vous invitons à le visiter et à contribuer à son enrichissement. Nous invitons aussi Bruno Ledoux à nous proposer des articles pour Basart, à l’instar d’une première contribution qu’il a faite avec la liste des chefs de corps du 39è RA (régiment de son père).


____________

Base documentaire des Artilleurs