Matériels d’artillerie > 2- Matériels anciens > 27- Le matériel de 1990 à 2008. > 273- Systèmes de surveillance et d’acquisition >
141- Le mini drone Spy’Ranger de Thalès
 

Le SPY’RANGER

Système de mini-drones de reconnaissance (SMDR)

(JPG)
Spy’ranger
Campagne d’essai en 2016

Le drone D.R.A.C. [1], qui date de 2008, sera remplacé en 2018 par le drone Spy’Ranger de Thalès [2] dont voici les caractéristiques :

  • Autonomie de 2h30
  • Rayon d’action de 30 km,
  • Envergure de 3,80 m
  • Poids de 15 kg.

Sa structure est composée principalement de fibre de carbone et est protégée par un coussin d’atterrissage

Le système complet(drone, station de contrôle au sol et rampe de lancement) pèse moins de 25 kg et peut être déployé sans outillage en une dizaine de minutes par une équipe de deux opérateurs.

Il dispose d’une boule optronique gyrostabilisée, entièrement rétractable pour une meilleure protection. Elle intègre deux canaux vidéo HD, l’un optique et l’autre infrarouge, ainsi qu’un désignateur laser.

Il dispose également d’une liaison de données, pour transmettre en temps réel et de façon fiable et sécurisée les flux de vidéo haute définition jusqu’à 30 km de la station sol..

La commande est de 35 systèmes, comprenant chacun trois avions, un segment sol et le soutien technique associé.

(JPG)
Assemblage de l’avion

[1] Drone de renseignement au contact

[2] En partenariat avec deux PME françaises : Aviation Design (véhicule aérien) et Merio (boule optronique).


____________

Base documentaire des Artilleurs