Histoire de l’Artillerie, subdivisions et composantes. > 2- Histoire des composantes de l’artillerie > L’artillerie Parachutiste >
Les artilleurs parchutistes en Algérie (1954-1962)
 

A son retour d’Indochine, le GM/35 rejoint directement l’Algérie le 1er août 1955 et donne naissance au 20ème G.A.P ? par changement d’appellation. Il fait partie du groupement parachutiste d’A.F.N. (future 10ème D.P.).

Initialement installé à JEMMAPES, il effectue des opérations de maintien de l’ordre dans le secteur d’EL ARROUCH, jusqu’à ce qu’il participe, au sein de la 10ème D.P., à l’expédition de SUEZ de novembre 1956 à janvier 1957.

Pendant cette période, le 35ème R.A.P. de Tarbes met sur pied un groupe à 3 batteries de 75mm HM1.Ce groupe participe aux premières opérations dans les AURES, du 12 novembre 1954 au 5 avril 1955.La 2ème batterie y reste jusqu’au 7 septembre 1955.

Le 15 septembre 1955, le 35ème R.A.P., renforcé par une batterie du 475ème G.A.A.L. d’Albi, met sur pied un bataillon de marche - de type infanterie - composé d’une compagnie de commandement et des services et de 3 compagnies de combat. Il intervient en Tunisie du 20 octobre 1955 au 27 juillet 1956, date à laquelle il rejoint l’Algérie pour fusionner avec le I/35éme R.A.P., nouvellement constitué avec 2 batteries et arrive dans la région de DJIDJELLI. Le I/35ème comprend alors 1 B.C.S. , 3 batteries de 105 HM2 et 2 batteries à pied. Il constitue l’Artillerie Divisionnaire (A.D.) de la 25ème Division Parachutiste (D.P.) et assure le maintien de l’ordre dans la région de DJIDJELLI-EL MILIA.

A Tarbes, seul demeure le centre d’instruction créé en 1957 : le C.I./35ème R.A. Il alimente en effectifs, le I/35ème R.A., le 20ème G.A.P. et, en 1961-1962, les I/20ème R.A. et 1/64ème R.A.

A partir de février 1959, le I/35 quitte DJIDJELLI pour le Constantinois. Le 1 juillet, il est réorganisé en 4 batteries de 4 pièces de 105 HM2 et participe alors, au sein de la 25ème D.P., à toutes les grandes opérations.

Le 8 juillet 1961, il rentre en métropole pour rejoindre la garnison de Verdun et devient l’A.D. de la 11ème Division Légère d’Intervention. Il rejoindra finalement Tarbes en novembre 1962, pour devenir le 9 août 1963, le 35ème R.A.P.

(JPG)
105 HM2 - 20ème GAP en Algérie
Photo : Musée de l’artillerie

____________

Base documentaire des Artilleurs