Histoire de l’Artillerie, subdivisions et composantes. > 2- Histoire des composantes de l’artillerie > Les canonniers gardes côtes : 1778-1848. >
Et après 1848 ?... Qu’advint-il des gardes côtes ?
 

Retour

Article ajouté par l’administrateur de ce site.

La période étudiée par Monsieur Rémy Scherer s’arrête à 1848. On pourrait effectivement penser qu’à partir de cette date, la menace séculaire anglaise est moins présente et que les nouvelles menaces viennent plutôt par la voie continentale, sur le front de l’Est... Il y a là matière à développement !

Pour autant l’artillerie côtière va continuer à exister et à profiter de constructions, en complément des "corps de garde" réalisé à la demande de Napoléon, avec notamment les "réduits type 1846" bien décrits dans cet article, cliquer ici, et qui ont pour finalité de répondre à un besoin exprimé au début du 19è siècle...

Mais la période de paix qui commence exige le démontage et le stockage du matériel dans des magasins tenus par des gardiens, et la mise en sommeil de toute l’organisation :

"Tout est démonté, soigneusement enduit de coaltar et de graisse, déposé sur la batterie ou remisé dans le réduit et confié aux bons soins d’un gardien responsable de ce précieux matériel qu’il faut prémunir des morsures du climat autant que des convoitises des habitants. Les gardiens de batterie sont organisés militairement par un décret du 14 février 1854. Pris parmi les sous-officiers d’artillerie ayant au moins sept ans de service, ils sont commissionnés par le ministre de la Guerre et ont rang de sergent-major ou maréchal des logis chef - et peuvent à ce titre être amenés à avoir sous leurs ordres les détachements envoyés sur le littoral.", dit-on sur ce site...

Un sursaut est observé après la guerre de 1870, mais uniquement sur les sites pouvant supporter de nouveaux ouvrages, mieux protégés contre l’artillerie moderne et armés d’une artillerie capable de combattre les cuirassés.

Les autres sites seront déclassés en 1889 (loi du 27 mai). Certains seront maintenus dans le domaine public pour être utilisés à des fins différentes. D’autres seront vendus à des particuliers.


____________

Base documentaire des Artilleurs