Matériels d’artillerie > 2- Matériels anciens > 27- Le matériel de 1990 à 2008. > 273- Systèmes de surveillance et d’acquisition >
140- Le drone Patroller
 

Le Drone PATROLLER

(JPG)
Le Patroller
Image Safran

Quelles missions ?

Prévu pour remplacer le système intérimaire actuel (SDTI) à partir de 2018, il pourra :

  • Appuyer les opérations terrestres de niveau régiment (GTIA - Groupement Tactique Interarmes [1]) et brigade
  • Effectuer des missions de renseignement
  • Surveiller et participer à la protection des convois ou des unités isolées.

Quelques chiffres

  • Charge utile : jusqu’à 250kg
  • Poids : 1 tonne
  • Autonomie : supérieure à 15 heures
  • Plafond opérationnel : 5000 pieds
  • Mise en œuvre : 1h pour le décollage, 45 min pour le ralliement de la zone d’intérêt

[1] En métropole, les brigades sont composées de régiments.
En opérations extérieures, la brigade projetée est formée de GTIA.
Le régiment sert de noyau clé au GTIA, qui intègre toutes les spécialités du combat moderne en son sein (combat embarqué et débarqué, génie, artillerie, transmissions, maintenance, guideurs aériens, communication media, soutien médical) pour constituer une entité autonome, forte d’un millier de combattants et capable de mener tout type de mission de combat en milieu interarmées et interallié.


____________

Base documentaire des Artilleurs