Présentation > Biographies >
Gaston Dessornes
 

Gaston Dessornes commence sa vie militaire comme enfant de troupe en 1951. Il fréquente successivement les écoles militaires préparatoires techniques (EMPT) du Mans et de Tulle et obtient le BEI.

Il s’engage en 1955 à l’ESAA de Nîmes, comme ESOA, d’où il sort Maréchal Des Logis, formé comme chef de Pièce de canon de 90mm et OPP du radar ANTPS. En 1956, il suit un stage de qualification radar au CITDEM de Pontoise.

En 1957, il est affecté au CIER (405RAA) à Hyères ; il y sert comme instructeur COTAL et TPS.

De 1958 à 1959 il effectue successivement deux stages aux Etats-Unis, à Fort-Bliss : un Stage Nike puis un stage ECMM.

En 1960, il est affecté aux FTA, sur la "barrière" à Stetten.

En 1961, il fait un court séjour en AFN, au 13e RA, où il fait l’expérience du canon de 75mm, puis il retourne faire divers stages Hawk à Fort Bliss (radars et PC conduite de tir, distribution de données, etc.).

En 1964, il sert à Dachau. Puis il sert à la Section Technique Hawk au 402e RA à Laon. Il suit un stage simulateur en Belgique.

En 1970, il quitte l’armée à 15 ans de service, comme adjudant-chef.

Il démarre alors une nouvelle carrière dans le civil.

Il passe quelques semaines chez Thomson pour rédiger la documentation du Shahine, puis il démissionne.

Il entre alors à Perkin Elmer Corp, aux bureaux de Paris et à l’usine du Lac de Constance, comme ATP.

En 1972, il est muté comme ingénieur à l’usine mère du Connecticut. Puis, en 1973, il est transféré en Californie : SAV des instruments de labo : chimie, science des matériaux ; biologie. Basé à Santa Anna : il passe sa vie sur les routes et les aéroports, de l’Arctique à l’Antarctique et dans les laboratoires militaires, etc.

1980 : obtention du Degree of Business law (University of Californy, à Moorpark).

1985 : il est manager du département contrats de service (US puis Europe) à New-York.

1990 : Retour à la technique en Californie : au laboratoire de science des matériaux (San José et Los Angeles).

1995 : il quitte Perkin Elmer ; il est engagé par une société française de Lyon, comme président de la filiale US.

1998 : il rejoint G&E consulting.

2002 : il prend sa retraite.

Voir ses écrits :


____________

Base documentaire des Artilleurs