L’organisation de l’Artillerie > 1- Des débuts à la fin du XIXè siècle > L’artillerie des deux Empires > L’artillerie de campagne impériale en 1870 >
0- Préambule
 

Préambule

La guerre franco-allemande, parfois appelée guerre franco prussienne ou guerre de 1870, oppose du 19 juillet 1870 au 29 janvier 1871, la France aux États allemands coalisés sous l’égide de la Prusse.

Elle se solde par la défaite française et la victoire éclatante des États allemands qui s’unissent en un Empire allemand, proclamé au château de Versailles, le 18 janvier 1871. La victoire allemande entraîne l’annexion par le Reich de l’Alsace-Lorraine et l’affirmation de la puissance allemande en Europe au détriment de l’Autriche-Hongrie et de la France.

Le 2 septembre, à la bataille de Sedan, l’empereur des Français Napoléon III capitule avec 39 généraux, environ 80 000 soldats, 550 canons, des milliers de chevaux et 66 000 fusils.

La capitulation de Sedan provoque deux jours plus tard, le 4 septembre 1870 à Paris, une révolution sans violence. La déchéance de l’Empereur Napoléon III est votée par le corps législatif et Léon Gambetta proclame la République à l’Hôtel de ville. Un Gouvernement de la défense nationale se forme pour continuer la guerre.

Cet essai ne concerne que l’artillerie de campagne impériale, de la déclaration de la guerre à la proclamation du Gouvernement de défense nationale.


____________

Base documentaire des Artilleurs