Matériels d’artillerie > 2- Matériels anciens > 27- Le matériel de 1990 à 2008. > 273- Systèmes de surveillance et d’acquisition >
134- Le drone rapide CL89
 

Le drone rapide CL89

(JPG)
© Musée de l’Artillerie Draguignan

A la fin des années 1950, certains pays membres de l’OTAN cherchent à se doter d’un système de reconnaissance qui permette de trouver les cibles pour le système d’artillerie nucléaire Honest-John.

Le Canada (firme Canadair) réalise un démonstrateur qui deviendra le CL89 et qui dotera progressivement dès 1972 jusqu’en 1980, le Royaume-Uni (rebaptisé MIDGE), l’Allemagne de l’Ouest, l’Italie puis la France. Les États-Unis ne se sont pas associés à ce projet.

Voir la fiche des caractéristiques du CL89 sur ce lien.

En France, il est mis en oeuvre jusqu’en 1992.

En novembre 1987, un accord est signé entre le Canada, l’Allemagne de l’Ouest et la France pour la production du système CL289, d’une conception similaire, mais plus grand, avec un meilleur rayon d’action et une plus grande charge utile.

Le programme français est complété par le système PIVER qui autorise une transmission et une exploitation d’images en temps réel.


____________

Base documentaire des Artilleurs