Matériels d’artillerie > 5- Les munitions > 52- Les munitions modernes >
52- Le missile Hawk
 

Le missile Hawk

(JPG)

Le missile de base : MIM-2A

C’est un engin autopropulsé par un moteur-fusée à propergol solide.

Le propulseur comprend deux blocs concentriques :

  • l’un de démarrage (poussée égale à 7 tonnes pendant 5,5 secondes),
  • l’autre de croisière (870 kg de poussée pendant 24,5 secondes).

Masse : 584 kg.
Diamètre du corps : 0,36 m.
Longueur : 5,20 m.
Vitesse maximum : Mach 2,5.
Durée maximum du vol : 65 secondes.
Facteur de charge : 18 G.

Le missile suit une loi de guidage en cap et procède par autoguidage semi-actif (il se dirige par lui-même vers la cible qui est « éclairée » par son radar illuminateur).

Charge militaire à éclats : 35 kg d’explosifs et 12 kg d’éclats (17.000 éclats propulsés à 2.250 m/s).

Deux sécurités (mécanique : accélération de 3G atteinte et en distance : 3.200 m).

Explosion sur la cible par contact ou fusée de proximité. Si nécessaire, télé-destruction en vol commandée par suppression d’une modulation de la fréquence sa référence arrière.

Dans les programmes successifs de modernisation on procède au remplacement des missiles de base MIM-23A par des missiles MIM-23B dont la caractéristique essentielle est la réduction des tests de bon fonctionnement qui en simplifie grandement la préparation. La charge militaire de l’engin est accrue (74 kg au lieu de 50) ; il a une agilité supérieure et une encore plus grande probabilité d’atteinte des cibles multiples et manœuvrantes.


____________

Base documentaire des Artilleurs