Matériels d’artillerie > 3- Tableaux et fiches techniques > 33- Fiches techniques d’autres matériels. > DCA-FTA-Sol/air >
DCA- Moyens d’acquisition et de protection de la DCA
 

Les moyens de lutte contre les aéronefs ne se limitent pas à multiplier le nombre de canons et à diversifier les calibres.

Il faut assurer la surveillance du ciel, détecter la menace, apprécier la direction d’approche, transmettre le renseignement, alerter les troupes et les populations et les protéger. Avant d’ouvrir le feu, on identifiera l’objectif.

Il faut donc se doter de matériels et de spécialistes pour remplir ces tâches :

  • unités de guet à vue et unités de détection par l’écoute,
(JPG)
© Musée de l’Artillerie de Draguignan
Remorques d’écoute de type Suater-Harlé et de type BBT
(JPG)
© Musée de l’Artillerie de Draguignan
Détecteur acoustique

  • unités de projecteurs pour le tir de nuit,
(JPG)
© Musée de l’Artillerie de Draguignan
Unité mobile de projecteurs
  • des moyens de liaison (les premier poste de TSF sont affectés aux sections d’autocanons en 1917),
(JPG)
© Musée de l’Artillerie de Draguignan
Opérateurs de radiotélégraphie
  • la protection des sites peut-être réalisées par des unités de ballons captifs.
(JPG)
© Musée de l’Artillerie de Draguignan
Ballons captifs de protection.

La détection et la localisation acoustique sont améliorés avec l’usage de sitemètres. Le paraboloïde aide à améliorer le pointage des projecteurs.

(JPG)
© Musée de l’Artillerie de Draguignan
Prototype de sitemètre et paraboloïde Baillaud

A partir de 1929, on va s’intéresser à la détection électromagnétique utilisée par la Royal Air Force britannique.


____________

Base documentaire des Artilleurs