Les Artilleurs et les Traditions > 1- Biographies d’artilleurs méritants ou célèbres > 1- Les grands hommes de l’artillerie >
Lieutenant-général Jean-Baptiste Vaquette de Gribeauval
 
(JPG)
collection 1er RA

Gribeauval : le génie de l’artillerie

Jean-Baptiste Vaquette de Gribeauval est né en 1715. Entré comme volontaire au Royal-Artillerie en 1732, élève à l’école de La Fère en 1733, capitaine de mineurs en 1747, il passe lieutenant-colonel puis colonel en 1757. Néanmoins, il se heurte au fils de Vallière en préconisant d’importantes modifications de l’artillerie afin de moderniser l’artillerie héritée des ordonnances de 1732. Il passe alors au service de l’Autriche et s’illustre en défendant Schweidnitz contre Fréderic II.

Nommé en 1762 feld-maréchal-lieutenant en Autriche, il revient en France, avec une certaine célébrité, et le roi le fait maréchal de camp. Sa connaissance des techniques de l’artillerie en général et des diverses artilleries européennes lui permet d’avoir une vision globale des questions techniques et tactiques du temps. Fort de son expérience, il peut alors proposer une réorganisation totale de l’artillerie touchant autant la fabrication des canons que leur emploi, mais aussi de l’armement de l’infanterie avec le premier fusil réglementaire en 1777. Gribeauval, lieutenant-général des armées du roi en 1765, est nommé premier inspecteur général de l’artillerie en 1776. Le plus illustre des artilleurs français meurt en 1789. Il avait écrit dès 1765 : "Tout se tient dans un système d’artillerie, calibre, longueur du tube, système de pointage, affût, munitions, voitures de réapprovisionnement et une lacune dans l’une des parties compromet le fonctionnement de l’ensemble".

Voir aussi cet article


____________

Base documentaire des Artilleurs