Les Artilleurs et les Traditions > 5- Culture d’Arme et traditions > Expressions trouvant leur origine dans l’artillerie >
De but en blanc
 

De but en blanc

Cette expression née au XVIIème siécle, est utilisée pour signifier quelque chose qui est fait sans détour, de manière directe.

Sans aucun doute elle provient de l’artillerie. En attendant un écrit plus officiel sur ce sujet, nous vous guidons vers plusieurs sites qui se sont prononcés sur ce sujet.

Toutefois avec le savoir d’aujourd’hui, on appellerait cette technique de tir, le "tir direct sur objectif vu de la pièce" en utilisant une hausse en rapport avec la distance et relevée (ou abaissée) de la valeur relative du site de l’objectif par rapport à la pièce... Cette technique diffère du "tube à zéro" ou l’objectif est visé avec la génératrice du tube...

Avant de vous donner les sites qui en donnent une définition, il n’est pas inutile de vous rappeler une tradition de Saint-Cyr qui se rattache à cette définition, puisqu’elle démontre que pendant longtemps, le tir au but a toujours été une préoccupation pour les artilleurs. Il est la sanction d’un travail bien fait par tous ceux qui s’y impliquent.

"Manifestation traditionnelle qui trouve son origine dans une visite du duc d’Orléans à Saint-Cyr le 27 juillet 1834, le Triomphe tire son nom d’une tradition, le triomphe du Tonneau, exercice au cours duquel les élèves artilleurs devaient atteindre avec leurs canons un tonneau. Celui qui avait réussi était porté en triomphe. Aujourd’hui, le Triomphe est l’activité de tradition qui clôt la scolarité des Saint-cyriens."

Sites à consulter

Ce site en donne cette définition : Pourquois.com.

"Cette expression est issue du vocabulaire de l’artillerie.

Le mot but ou butte désignait à l’origine le monticule sur lequel on plaçait le canon pour tirer. Le blanc était le centre de la cible à atteindre.

Rappelons que selon la distance et la puissance de l’arme, la trajectoire du tir peut être plus ou moins tendue. Tirer de but(te) en blanc signifiait tirer en ligne droite, selon la trajectoire la plus directe.

Annoncer quelque chose de but en blanc, c’est, à partir du sens figuré, annoncer quelque chose sans détour, de manière directe."

Celle de Wiktionnaire :

"Le mot but (ou butte) désignait le monticule sur lequel on plaçait le canon pour tirer ; plusieurs trajectoires étaient possibles (plus ou moins tendues), et « tirer de but en blanc » correspondait à un tir en ligne droite, le plus direct possible."

Celle d’Historia :

" De but en blanc

L’art de la guerre est fort difficile ; les artilleurs ne me démentiront point, qui vous expliqueront ce qu’est le but en blanc. Il s’agit du second point d’intersection où la ligne de tir suivie par le projectile, à la sortie du canon, coupe la ligne de mire de l’arme. Et la portée de but en blanc est la distance du point nommé but en blanc à la bouche de l’arme à feu, lorsque toutefois la ligne de mire est dans un plan horizontal. Repos ! On affirme également que tirer de but en blanc, c’est « tirer d’une butte en visant, par la ligne de mire, le centre de la cible qui est généralement peint en blanc ». Cela n’exigeait pas de mise au point - il n’y avait pas non plus de hausse mobile - et l’on tirait sans précaution particulière. De nos jours, de but en blanc signifie : sans détour, brusquement, sans aucune formalité ni précaution."


____________

Base documentaire des Artilleurs