Les Artilleurs et les Traditions > 1- Biographies d’artilleurs méritants ou célèbres > 4- Hommes célèbres ayant un passé d’artilleur. >
Léo Lagrange : officier observateur d’artillerie
 

Léo Lagrange

François Léo Lagrange est né en 1900 à Bourg-en-Gironde. Après une préparation à l’Ecole normale supérieure à Paris, il s’engage en août 1918 et est affecté dans l’artillerie. Il combat sur la Marne, sur l’Aisne puis est démobilisé en 1919 avec le grade de brigadier.

Docteur en droit, il adhère à la SFIO et s’inscrit comme avocat au barreau de Paris en juin 1922. Il est élu député en 1932, dans le Nord. En 1936, Blum le nomme secrétaire d’Etat aux sports et aux loisirs ; il y fonde les bases du futur ministère de la Jeunesse et des Sports, en faisant effort pendant deux ans pour démocratiser de nombreuses activités sportives.

Les accords de Munich, de septembre 1938, modifient sa position face au pacifisme. Lors de l’entrée en guerre, homme de conviction, il va au bout de ses idées en quittant ses fonctions de député et s’engage dans l’artillerie. Il suit le peloton des élèves officiers de réserve, en sort sous-lieutenant et est affecté au 61ème régiment d’artillerie de Metz. Le 9 juin 1940, Léo Lagrange est officier d’observation auprès du 151ème régiment d’infanterie,, près d’Evergnicourt occupé par les Allemands. Il est tué lors de l’offensive sur l’Aisne.


____________

Base documentaire des Artilleurs