Matériels d’artillerie > 3- Tableaux et fiches techniques > 32- Fiches techniques des pièces du musée > 1- Matériels français > Accessoires au tir et à la topographie - Transmissions >
Les boussoles des artilleurs.
 

Boussole directrice Mle 22

Cette boussole comporte :
-  une aiguille aimantée montée sur pivot, contenue dans un boîtier circulaire ;
-  une flèche de direction solidaire du plateau, prolongée par une flèche lumineuse portée par le couvercle ;
-  le boîtier contient un cercle gradué en grades.

La boussole est utilisée pour :
-  s’orienter ;
-  définir une direction de marche ;
-  déterminer le gisement d’une direction ;
-  mesurer un écart angulaire.

(JPG)
© Musée de l’Artillerie de Draguignan

A partir des années 1950, les anciennes boussoles modèle 22, type Bézard, ont été remplacées par un modèle modernisé, fabriqué en France, gradué en millièmes avec une précision de 15 millièmes, semblable à la photo ci-dessus.

Le "compass" M2 américain

(JPG)
© Musée de l’Artillerie de Draguignan

Il est adopté en 1944, pour l’orientation et des opérations topographiques sommaires et mesurer des pentes.

Il est gradué en millièmes, il offre une précision de 5 millièmes (selon mode opératoire).

Pour les passionnés, il est possible d’avoir plus de détails en consultant ce site.

Le compas MK1 anglais

(JPG)
© Musée de l’Artillerie de Draguignan

Mis en service au début des années 1970, il a le même emploi et la même précision que le compas M2 (5 millièmes) mais a la particularité d’être déclinable comme les théodolites. Mais il ne saurait se substituer à ces derniers pour l’orientation des pièces, opération qui exige la précision du millième.


____________

Base documentaire des Artilleurs