L’organisation de l’Artillerie > 2- L’Artillerie au XXème siècle > 27- La Guerre Froide 1947-1991 > Organisation de l’artillerie nucléaire française. >
Organisation du régiment Pluton
 

Retour

Extraits d’un exposé du colonel Robert Michel, chef de corps du 32e RA.

ORGANISATION DU REGIMENT

En temps de guerre le régiment comprend cinq unités élémentaires :

  • une batterie de commandement et des services, (B.C.S),
  • trois batteries de tir (B.T),
  • une batterie de sécurité et de transport nucléaire (B.S.T.N.),
    Par ailleurs une unité spécialisée de l’arme du matériel, le D.S.A, est adaptée au régiment pour le soutien de nos moyens.

    En temps de paix un groupement d*instruction (GI) fournit aux unités déjà mentionnées les recrues dont elles ont besoin.

    11 - LA BATTERIE_DE_ COMMANDEMENT ET DES SERVICES regroupe :
  • deux équipes de commandement et de liaison qui sont détachées auprès du PC de CA à partir duquel s’effectue la mise en œuvre opérationnelle du régiment. Cette mise en œuvre opérationnelle est soumise à un contrôle gouvernemental, elle ne peut donc être effective que si les autorisations nécessaires sont parvenues au CA.
  • un poste de commandement régimentaire qui permet la coordination de la manœuvre du régiment.
  • les différents services (technique, administratif, santé) nécessaires à la VIE du Régiment.

    Les équipes de Commandement et de liaison (E.C.L.) ainsi que le Poste de Commandement Régimentaire (P.C.R) disposent chacun d’un véhicule calculateur (V.C) et des moyens spécialisés de transmission qui lui sont associés.

    12 - CHAQUE BATTERIE DE TIR COMPREND :
  • un PC de batterie,
  • deux sections de tir,
  • une section topographie - reconnaissance,
  • les services de l’unité.



Le PC de batterie, équipé d’un véhicule calculateur et de moyens de transmissions identiques à ceux de l’E.C.L., permet d’établir une liaison directe entre le CA et le véhicule de tir de chaque section de tir.

  • la section de tir comporte, un véhicule de tir (V.T.) (NDR : et son porte-char), son véhicule d’accompagnement (V.A.B.) et un élément de protection.
  • la-section topographie reconnaissance travaille au profit des deux sections de tir (NDR :et du PC de batterie).

    13 - LA BATTERIE DE SÉCURITÉ ET DE TRANSPORT NUCLÉAIRE est composée de :
  • un PC de batterie,
  • 4 sections de transport avec leurs éléments de protection
  • les services de l’unité.

    Elle ne dispose d’aucun matériel spécifique en raison même de sa mission qui est d’assurer le gardiennage et le transport des différents composants du missile PLUTON.

X

Avant d’en terminer sur l’organisation d’un régiment PLUTON il faut insister sur trois points qui contribuent à caractériser ce type d’unité :

  • le premier consiste en la présence de personnels du contingent qui sont associés, pour la mise en œuvre du système d’arme, à des cadres d’active spécialisés
  • le second est la possibilité d’un dialogue direct entre les véhicules de tir des batteries et les E.C.L. du Corps d’Armée. Ce dialogue peut s’établir sur des distances avoisinant la centaine de kilomètres.
  • le troisième réside dans l’instantanéité de cet échange d’informations et dans l’automaticité de leur exploitation, ce qui confère au système d’arme un temps de réaction très court.

____________

Base documentaire des Artilleurs