Matériels d’artillerie > 3- Tableaux et fiches techniques > 32- Fiches techniques des pièces du musée > 1- Matériels français > Drones >
Le drone C.L. 89
 

LE DRONE CL 89

(JPG)
© Musée de l’Artillerie Draguignan

I - CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

Le système C.L.89 est un système autonome de reconnaissance photographique aérienne à courte portée, temps clair, jour et nuit.

En configuration opérationnelle, le vol, entièrement programmé du lancement au début de la récupération, se déroule sans intervention extérieure, ce qui lui confère une insensibilité totale aux contremesures électroniques.

La récupération du drone est assurée par un système de radio-ralliement embarqué qui le dirige de façon automatique vers une radio balise au sol.

II - POSSIBILITÉS

Le C.L. 89 effectue des missions de reconnaissance de 30 à 45 km au-delà des contacts ; il peut photographier une zone de dimensions variables selon l’altitude et le recouvrement souhaités.

Par exemple, pour une hauteur de 300 m, la couverture sol mesure :

  • de jour 25 km de long sur 1,8 km de large avec 60 % de recouvrement,
  • de nuit 23 km de long sur 1.8 km de large avec 30 % de recouvrement.

Après récupération le drone est remis en condition de vol dans un délai de deux heures ; il peut effectuer plus de 20 vols.

III - DESCRIPTION DU SYSTÈME

Les éléments constitutifs sont :

1. Détection et interprétation photo comprenant :

  • une caméra de très haute qualité,
  • trois véhicules de traitement (développement, tirage, agrandissement),
  • un véhicule d’interprétation photo.

2. Caractéristiques du drone :

  • longueur : 2,60 m
  • poids : 110 kg sans le propulseur
  • vitesse :740km/h
  • autonomie : 100 km (normal) ; 140 km (réservoir auxiliaire)
  • altitude de vol : entre 300 m et 1200 m.

Au départ l’accélération est donnée par un propulseur largué après quelques secondes de vol.

3. Le véhicule de lancement : le CL 89 est tiré à partir d’une rampe montée sur un camion GBC 8 KT.

(JPG)
© Musée de l’Artillerie Draguignan

4. La balise de récupération : Elle comprend deux antennes pour le guidage en gisement et site, sans intervention de l’opérateur.

IV . DOTATION

Deux équipes de lancement dans la batterie CL 89 du RSA (régiment de surveillance et d’acquisition) de corps d’armée.

V - MISE EN PLACE

Un RSA équipé en 1981 . Un autre devrait l’être en 1983.

Pour en savoir plus sur le CL 89, voir cet article : cliquer ici.

Mais le CL 289 lui succède :cliquer ici.


____________

Base documentaire des Artilleurs