Matériels d’artillerie > 3- Tableaux et fiches techniques > 32- Fiches techniques des pièces du musée > 1- Matériels français > Pièces de campagne : 1950-2000 >
Obusier de 105mm TF50
 

Obusier de 105mm TF50

(dit tri flèches)

(JPG)
© Musée de l’Artillerie Draguignan
  • Origine : France
Bouche à feu23 calibres
Calibre : 105mm
Masse en batterie : 2 900 kg
en route : 3 200 kg
Vitesse initiale : 568 m/s
Masse obus [1] : 16 kg
Portée max : 14 500 m
Affût : tri flèches
Tir : tout azimut
Cadence tir : 10 cps/mn

Ses spécificités :

  • La masse pivotante repose et pivote en position de tir sur une plate-forme abaissée lors de la mise en batterie ;
  • les flèches sont ouvertes et ancrées à 120° entre elles ;
  • un frein de tir à recul variable permet à la fois le tir à l’horizontal et le tir à grand angle ;
  • un frein de bouche à haut rendement.

Cet excellent obusier aura une mise au point très longue et ne sera mis en service qu’en 1960. (certains documents le nomment d’ailleurs 150 TF 50/60). Il autorise la capacité à intervenir "tout azimut" recherchée depuis longtemps.

120 vont être activés, en particulier en Algérie [2]. A la fin de cette guerre ils n’auront plus de rôle opérationnel et serviront de pièces statiques d’instruction, dans les régiments et à l’Ecole d’Application de l’Artillerie.

Mais il n’arrive pas à remplacer le 105HM2, ce qui était prévu au départ, dont la masse est très inférieure, donc qui a une meilleure mobilité stratégique et tactique.

[1] obus explosif Mle 53

[2] dans les unités radars-canons de défense du barrage des frontières où la capacité de tir tous azimuts est un atout majeur


____________

Base documentaire des Artilleurs