L’organisation de l’Artillerie > 2- L’Artillerie au XXème siècle > 20- Evolutions techniques, organisation et emploi de l’artillerie. >
10- Guerre froide (hors OTAN) 1966-1989
 

De 1966 à 1989, de fait puis de droit, la France, détentrice de la force atomique, reste alliée à l’OTAN. :

  • la doctrine atomique française repose sur le principe stratégique de dissuasion du faible au fort qui suppose une frappe massive par bombardement aérien puis tirs de missiles (Armée de l’Air et Marine)
  • la participation (discutée) à une éventuelle bataille aéroterrestre conduit à la création d’une artillerie tactique nucléaire française qui entre ensuite dans le concept de frappe préstratégique.
  • la France intensifie la production de ses propres matériels d’artillerie.

Analyse

NDR : Cette étude est à compléter dans le sol-air, la composante acquisition d’objectif, la géographie militaire.

Avancées techniques

1 - Le nucléaire français (tactique puis pré-stratégique)

2 - les matériels français du corps blindé mécanisé, un système cohérent :

  • artillerie sol-sol de conception française :
    • le canon automouvant de 155
    • le canon tracté de 155 mle F1
    • le canon automoteur de 155Au F1
    • le mortier de 120
    • l’uniformisation des calibres (155 m/m)
    • radar de tir
    • systèmes d’acquisition
    • aides au tir
  • autres matériels sol-sol :
    • le lance-roquettes multiple (américain en consortium européen))
    • les munitions cargo,
    • le canon de 105 italien.
  • artillerie sol-air
    • canon automoteur
    • missile autoguidé portable
    • missile guidé automoteur
    • SAMP amélioré
    • Coordination dans la 3D.

Repères historiques

-  la France quitte l’organisation militaire intégrée.

Conséquences en organisation

  • Développement d’une organisation spécifique pour l’artillerie nucléaire :
    • cellules de liaison
    • contrôle gouvernemental
    • dépôt d’armes et munitions spéciales
  • Transfert de l’EAA à Draguignan (1976)

-  Centralisation au niveau du régiment grâce à l’automatisation (ATILA)

-  fusionnement à Draguignan EAA/EASA (1983)

Conséquences sur l’emploi

  • Tir d’efficacité d’emblée,
  • manœuvre de tir et d’esquive en raison de l’apparition des radars de contrebatterie.

Matériels représentatifs

  • cadre calculateur Pluton
  • VT Pluton
  • lanceur Hadès modèle
  • missile Hadès grandeur
  • canon de 155 Am F3
  • 155 AUF1
  • 155 TRF1
  • Mortier de 120 TR
  • obus de 155 de divers types
  • télémètre laser TM 17
  • VOA
  • navigateur terrestre
  • le RATAC
  • le R20 (CT10)
  • le CL89
  • console ATILA
  • radar MIRADOP
  • gyrothéodolite
  • canon de 105 italien
  • canon AA bitube de 30
  • Mistral
  • Roland I temps clair

____________

Base documentaire des Artilleurs