L’organisation de l’Artillerie > 2- L’Artillerie au XXème siècle > 20- Evolutions techniques, organisation et emploi de l’artillerie. >
08- Guerre d’Indochine (1945-1954).
 

Guerre d’Indochine

Il est particulièrement intéressant de développer :

  • L’emploi des artilleurs comme fantassins,
  • Le déploiement d’une artillerie de position avec tir tous azimuts,
  • L’emploi d’une artillerie opérationnelle mobile avec les difficultés de déploiement dues au terrain et à une cartographie difficilement exploitable,
  • L’artillerie parachutiste,
  • La multiplication des observateurs avancés et l’utilisation généralisée de l’ALOA,
  • Les difficultés du renseignement en raison de l’action de l’ennemi et du terrain,
  • Le terrain très particulier et le climat débilitant.

Avancées techniques

-  utilisation du matériel ancien datant de 1940 à 45.
-  l’artillerie fait preuve de grandes capacités d’adaptation.

Repères historiques

Trois phases :

  • 1945-1947 : pièces de position et sections d’artillerie,
  • 1947-1950 : batteries de position et groupements mobiles,
  • 1950-1954 : groupements mobiles.

La bataille de Dien Bien Phu

Conséquences en organisation

  • Inadaptation de l’organisation divisionnaire,
  • Pièces d’artillerie de position et sections d’artillerie de campagne,
  • Batterie de position et groupements mobiles d’artillerie
  • Réorganisation de l’artillerie (groupements mobiles)

Conséquences sur l’emploi

  • emploi des artilleurs comme fantassins,
  • décentralisation extrême de l’artillerie,
  • sections d’artillerie,
  • tir tous azimuts
  • centralisation de l’emploi,
  • généralisation de l’utilisation de l’aviation d’observation,
  • début de l’artillerie parachutiste.

Matériels représentatifs

(évoquer les matériels utilisés : 75, 75 M, 105HM2, 105L36)

  • SCR 300
  • 155 Gun
  • 105HM3
  • 25 pounder
  • 40 Bofors sur camion
  • 3 pouces 7 de montagne

____________

Base documentaire des Artilleurs