L’organisation de l’Artillerie > 2- L’Artillerie au XXème siècle > 20- Evolutions techniques, organisation et emploi de l’artillerie. >
06- Forces françaises intégrées à l’OTAN : 1945-1966
 

Les puissances nucléaires refusent l’affrontement et privilégient la dissuasion et l’équilibre de la terreur (Guerre froide) :

  • de 1949 à 1966, intégration des forces françaises dans une coalition atlantique au sein de laquelle seuls les Américains détiennent la puissance atomique (OTAN). L’armée française doit participer à la bataille au sein des forces de l’OTAN.
  • l’adversaire n’est plus aux frontières mais au-delà ( Union Soviétique ).
  • le réarmement en matériel américain se poursuit et s’intensifie, puis débute une période de création de nouveaux matériels spécifiquement français destinés à un corps blindé mécanisé.
  • une force nucléaire française est en préparation (rôle des artilleurs).
  • la France amorce la production de ses propres matériels d’artillerie (1950).

1945-1960

Avancées techniques

Les nouveaux matériels :

  • de type US :
    • l’apparition des missiles dans l’artillerie antiaérienne.
  • les créations françaises :
    • l’artillerie tractée tout azimut,
    • l’artillerie lourde tractée,
    • l’artillerie blindée automotrice.

Repères historiques

  • La France dans la structure militaire intégrée de l’OTAN.

Conséquences en organisation

  • Artillerie à plusieurs niveaux :
    • Artillerie de brigade,
    • Artillerie divisionnaire,
    • Artillerie de CA.
  • Formation initiale aux Etats-Unis.
  • Ecoles d’Idar-Oberstein, Mourmelon et de Châlons-sur-Marne :
    • OEA, OR, SOE, EOR (évoquer le séjour à Mourmelon).

Conséquences sur l’emploi

Matériels représentatifs

  • HTM 16 + Mitrailleuses
  • 155 M41
  • le missile NIKE
  • le missile HAWK.
  • SE 4200.
  • 105 TF Mle 50
  • 155 BF 50
  • 105 AU 50
  • obus explo de ces canons

1960-1970

Avancées techniques

  • Le nucléaire sous contrôle américain
  • La préparation d’une force nucléaire française :
    • rôle des artilleurs,
    • intrusion de l’électronique et de l’informatique dans l’artillerie.

Repères historiques

  • les essais nucléaires au Sahara

Conséquences en organisation

  • les groupes d’artillerie nucléaire,
  • création du commandement des armes spéciales.

Conséquences sur l’emploi

  • Planification des tirs nucléaires (SSFORM)
  • Contrôle opérationnel
    • tests américains
  • Listes d’opérations

Matériels représentatifs

  • Rampe Honest John
    • anémomètre

____________

Base documentaire des Artilleurs