L’organisation de l’Artillerie > 2- L’Artillerie au XXème siècle > 20- Evolutions techniques, organisation et emploi de l’artillerie. >
02- La Première Guerre Mondiale
 

Avancées techniques

  • Application à l’automne 1914 des règlements et des matériels mis au point.
  • Nouveaux modes d’action :
    • Guerre chimique.
    • Observation aérienne.
    • Préparation et réglages des tirs.
  • Nécessité de compenser notre déficit en artillerie lourde :
    • avec tout ce qui est immédiatement disponible,
    • au moyen de programmes successifs avec pour résultats :
  • Diversification des lanceurs et des projectiles par nécessité d’adaptation à l’évolution du front et des techniques :
    • Artillerie contre avions,
    • Artillerie de tranchée,
    • Artillerie lourde tractée,
    • Artillerie lourde VF,
    • Artillerie d’assaut.
  • Consommation importante en munition nécessitant un effort industriel sans précédent.

Repères historiques

L’entrée en guerre.

  • La guerre de mouvement et la première bataille de la Marne.
  • Les offensives de 1915.
  • La stabilisation du front.
  • la guerre d’usure subie en 1916 :
    • Verdun.
    • la Somme.
  • Les offensives de 1917 :
    • offensives allemandes,
    • contre-offensives alliées.
  • La reprise du mouvement :
    • offensives allemandes 1918 ( la « Grosse Bertha » ),
    • Seconde bataille de la Marne 1918,
    • apogée de l’artillerie française.

Conséquences en organisation

  • Importance de l’artillerie de campagne.
  • École d’instruction de tir contre aéronefs (1915) à Arnouville-lès-Gonesse.
  • Répartition de l’artillerie entre les différents niveaux de commandement.
  • Section de réglage par coups fusants hauts.
  • Service de renseignement de l’artillerie.
  • Sections de repérage.
  • Constitution des réserves d’artillerie.

Conséquences sur l’emploi

L’artillerie accompagne l’assaut de l’infanterie, en 1914

L’artillerie prépare, l’infanterie conquiert, en 1915 :

  • centralisation et concentration des feux, -* permet le déplacement en terrain bouleversé.

L’artillerie conquiert, l’infanterie occupe, en 1916.

Utilisation des « chars »

  • Importance de la contre batterie

L’artillerie prépare l’assaut et l’accompagne avec le barrage roulant et le char, en 1918.

Matériels représentatifs

Diorama grandeur nature de la pièce de 75 en août 1914

  • obus de 75 à gaz,
  • modèle d’avion et de ballon d’observation.
  • Canon de 75 DCA, 1915,
  • Mortier de 75, 1915,
  • Mortier de 58, 1915,
  • Minenwerfer, 1916,
  • Mortier de 75, 1917,
  • Mortier de 150, 1917,
  • obus explo de ces canons
  • Canon sur VF
  • 155 GPF et obus explo de ce canon
  • Organisation du SRA

____________

Base documentaire des Artilleurs