Matériels d’artillerie > 2- Matériels anciens > 27- Le matériel de 1990 à 2008. > 271- Systèmes sol-sol >
116- Le radar de surveillance et de conduite de tir RATAC
 

Le radar de surveillance et d’aide au tir : RATAC

RAdar de Tir de l’Artillerie de Campagne

(JPG)
  • CAPACITES
    • Le RATAC permet de détecter, d’identifier, de localiser avec précision les objectifs mobiles du champ de bataille et de régler les tirs d’artillerie sur l’objectif.
  • EQUIPEMENTS PRINCIPAUX :
    • Un radar, doté d’une table traçante sur laquelle s’inscrit la poursuite automatique d’un objectif.
    • un générateur d’énergie,
    • un navigateur terrestre,
    • des moyens de transmission de données.
  • PERFORMANCES :
    • Détection d’objectifs :
      • Piétons : 9 à 10km.
      • Véhicules légers : 11 à 17km
      • Chars : 15 à 20 km.
      • Hélicoptères légers en stationnaire : 7km ; en déplacement : 12 à 14km.
    • Observation des tirs :
      • Obus de 105 mm : 8km.
      • Obus de 155 mm : 10km.
    • Précision de localisation :
      • mode 1 et 2 : +/- 10 millièmes [1] +/- 20 mètres.
      • mode 3 et 4 : +/- 02 millièmes +/- 10 mètres.

Retour Haut de Page

[1] Le "millième" utilisé en France est une unité de mesure d’angle adoptée également par tous les pays de l’OTAN. Elle correspond au millième de radian (donc 6283,2 millièmes correspondent à 360 degrés). Par commodité, cette valeur est arrondie à 6400 millièmes, de telle sorte que ce nombre soit plus facilement sécable en subdivisions (puisque que 64 étant égal à 2 puissance 6, il est possible d’accéder pratiquement et très facilement, en six pliages d’un cercle, à un angle de 100 millièmes. Pour aller plus loin en précision, il suffit de mettre en oeuvre les interpolations en système décimal). De leur côté, les pays du pacte de Varsovie avaient adopté le chiffre de 6000 millièmes, comme le système RIMAILHO.


____________

Base documentaire des Artilleurs