Matériels d’artillerie > 3- Tableaux et fiches techniques > 32- Fiches techniques des pièces du musée > 1- Matériels français > Défense contre avions >
Missile PARCA
 

Projectile Autopropulsé Radioguidé Contre Avions

(JPG)

C’est un missile à statoréacteur .

En France, il faut remonter jusqu’en 1946 pour trouver la trace des premières réalisations en matière de missiles à statoréacteur avec la création du Laboratoire de Recherches Balistiques et Aéronautiques (LRBA).

Ce laboratoire était chargé, au sein de la Direction des Etudes et Fabrications d’Armes (DEFA), de l’étude des systèmes d’arme sol-air. En 1948, le missile PARCA () à moteur-fusée liquide fut étudié puis testé en vol à partir de 1954.

Caractéristiques  :

  • Corps principal cylindrique, voilure cruciforme,
  • Longueur : 7, 5 m, diamètre du corps : 0,45 m, envergure : 1,7 m,
  • Gouvernes aérodynamiques du type canard (situées à l’avant),
  • Servomoteurs hydrauliques,
  • Propulsion entièrement à poudre,
  • Durée de vol propulsé : 21 s,
  • Durée de vol utile : 25 s,
  • Quatre propulseurs de départ, poussée de 12 tonnes pendant 4 secondes, vitesse atteinte 400 m/s,
  • Propulseur de croisière à deux étages (poudre Épictète) : poussée de 2 tonnes pendant 17 secondes, vitesse stabilisée à 650 m/s,
  • Masse de la charge utile : 80 kg,
  • Charge militaire (tolite) à éclats,
  • Vitesse maximale : Mach 1,8,
  • Facteur de charge : 20 g,
  • Portée balistique : 25 km,
  • Portée utile : 14 km,
  • Altitude balistique : 15 km,
  • Altitude utile : 12 km,
  • Télécommande sur porteuse à 175 MHz.

Pour en savoir plus sur ce système, cliquer ici, ou encore cliquer ici.

A cette date, cependant, la France (alors membre à part entière de l’OTAN) se trouvait déjà liée par un traité (signé égale­ment par l’Allemagne de l’Ouest, la Belgique, les Pays-Bas et l’Italie) l’obligeant à adopter - et à co­produire - le missile américain HAWK. La construction du missile Matra fut de ce fait interrompue. Système à deux étages (dotés chacun d’ailerons cruciformes), le R.422 avait été conçu pour être utilisé contre des bombardiers volant à plus de Mach 2 et entre 3 000 m et 20 000 m d’alti­tude. Son unité de guidage était semblable au dispositif de radiocom­mande mis au point par les Améri­cains pour le missile Nike Ajax.

Voir aussi ce film sur la mise en oeuvre du Parca sur le site d’essai de Colomb Béchar.

FRENCH MISSILE SITE AT COLOMB BECHAR


____________

Base documentaire des Artilleurs