Matériels d’artillerie > 3- Tableaux et fiches techniques > 32- Fiches techniques des pièces du musée > 1- Matériels français > Pièces de places, fortifications , côtes. >
Mortier de 81mm Mle 1932 (fortification)
 

MORTIER DE 81 m/m Mle 1932

(Mortier de fortification)

DÉFINITION  :

Mortier de casemate de 81 adopté en 1932, c’est une arme à tir courbe destinée à la défense rapprochée des ouvrages de la ligne Maginot.

HISTORIQUE  :

La défense des forts de Verdun avait montré l’utilité des armes à tir courbe pour battre les fossés et les parties défilées aux environs des forts.

L’élaboration de ce matériel a été l’une des plus laborieuses des armements de la ligne Maginot. Après un an et demi de discussion, le Général CHALLEAT a proposé un mortier tirant à angle fixe avec un jeu d’évent permettant de faire varier la portée. Ce mortier a été dessiné et construit à l’arsenal de Tarbes (ATS).

En 1939, 128 exemplaires étaient en service tant en casemates qu’en tourelles doubles dont 68 dans les fortifications des Alpes.

Le mortier exposé ici vient du Fort de la Madeleine du RIMPLAS (Alpes-Maritimes).

(JPG)
© Musée de l’Artillerie de Draguignan

CARACTÉRISTIQUES  :
-  Poids du projectile : 3,3 kg
-  Calibre : 81m/m
-  Portée : 3500 m
-  Secteur de tir vertical : angle fixe à 45°
-  Cadence de tir : 15 à 30 coups/minute
-  Poids total : 600 kg

PARTICULARITÉS  :

  • Seule arme d’artillerie utilisant le tir à angle fixe (45°) avec des évents variables et des charges fractionnables
  • Frein récupérateur.

____________

Base documentaire des Artilleurs