Matériels d’artillerie > 3- Tableaux et fiches techniques > 32- Fiches techniques des pièces du musée > 1- Matériels français > Pièces de places, fortifications , côtes. >
Mitrailleuse de 7,5 MAC Mle 1931 (Reibel)
 

MITRAILLEUSE DE 7,5 MAC Mle 1931

(Mitrailleuse REIBEL)

DÉFINITION  :

La mitrailleuse du calibre de 7,5 mm destinée à l’auto-défense des ouvrages fortifiés et des engins blindés. Elle a été fabriquée par la Manufacture d’Armes de Châtellerault (MAC). Mise en service en 1931 et utilisée au cours de la Seconde Guerre mondiale.

HISTORIQUE  :

Bien que son prédécesseur, la mitrailleuse Hotchkiss Mle 1914 donnait satisfaction, des recherches d’amélioration ont été menées par le Général REIBEL. Partant du concept du Fusil Mitrailleur Mle 1924/1929, il obtient cette nouvelle arme en dotant un fusil-mitrailleur d’un canon plus étoffé et d’un chargeur tambour.

Cette arme adoptée en 1931 sur la dénomination officielle de mitrailleuse MAC Mle 1931 est plus connue sous le nom de mitrailleuse REIBEL.

Réservée pour l’autodéfense des ouvrages et de blindés, elle peut parfaitement convenir au service à terre par l’infanterie grâce à un affût trépied.

(JPG)
© Musée de l’Artillerie de Draguignan

CARACTÉRISTIQUES  :

  • Vitesse initiale : 750 m/s
  • Calibre : 7,5 m/m
  • Portée maxi de 3200 à 5500 m ..........pratique de 600 à 1200 m ..........contre-avion, 600 m
  • Cadence de tir : 750 coups/mn
  • Approvisionnement : chargeur tambour
  • Longueur : 1.03 m (canon = 0,60) m
  • Poids total : 30 kg (trépied 20 kg)

PARTICULARITÉS :

  • Alimentation différenciée (à gauche ou à droite) lorsque utilisée en affût double de fortification.
  • Munition en chargeur tambour de 150 cartouches à gorge Mle 1929.

____________

Base documentaire des Artilleurs